PIA AFRICA
Rechercher
Ajouter
Le Togo lance lui aussi le visa électronique

Le Togo lance lui aussi le visa électronique

Plus d'actualités sur PIAAFRICA NEWS
  • samedi 2 juillet 2022
  • 46

(Agence Ecofin) - Une mesure qui intervient après que le gouvernement ait annoncé en février 2022 sa volonté de digitaliser les processus d’obtention de carte de séjour et de visa pour les étrangers. Il y a quelques jours, c’était le Maroc qui prenait la même initiative.


Le Togo a lancé l’e-Visa sur une nouvelle version de sa plateforme nationale des voyages. « Désormais, tout individu désireux d’entrer ou de sortir du territoire togolais doit préalablement se rendre sur https://voyage.gouv.tg » indiquent dans une note conjointe, les ministres Yark Damehame et Cina Lawson, respectivement chargés de la sécurité et de la transformation digitale.


Le site permettra notamment de remplir son formulaire d’immigration (obligatoire pour toute entrée et toute sortie du territoire), effectuer une demande de visa, et déclarer son statut vaccinal et/ou s’enregistrer pour effectuer un test PCR pour les non-vaccinés.


La plateforme avait initialement été lancée le 3 août 2020, renseigne TogoFirst. Sa nouvelle version qui vient ainsi d'être déployée intègre sur une seule et même plateforme, l’ensemble des formalités d’immigration qu’un voyageur entrant ou sortant du territoire doit effectuer, y compris sa demande de visa et ses informations sanitaires.


La plateforme https://voyage.gouv.tg met à disposition bon nombre de fonctionnalités, dont un « Assistant visa » qui permet aux voyageurs entrants de savoir s’ils ont besoin ou pas de visa pour se rendre au Togo. Elle offre également la possibilité au voyageur de créer un compte individuel avec un mot de passe, ce qui lui permet de sauvegarder ses informations à caractère personnel telles que les noms, coordonnées, numéros de passeport, etc. pour éviter de devoir fournir à nouveau l’ensemble de ses informations à chaque voyage.


Notons que la plateforme et les dispositifs d'accompagnement actuellement mis en place aux frontières aériennes seront progressivement étendus aux frontières terrestres et maritimes en 2022, selon les autorités publiques.


Retrouver cet article sur Agence Ecofin
Cameroun : le projet de Bus Rapid Transit de Douala sera financé à 80% par la Banque Mondiale Article précédent
Cameroun : le projet de Bus Rapid Transit de Douala sera financé à 80% par la Banque Mondiale
Algérie : transformer la transsaharienne Alger-Lagos en un corridor économique devient une priorité Article suivant
Algérie : transformer la transsaharienne Alger-Lagos en un corridor économique devient une priorité

Commentaire - 0

Se connecter pour laisser un commentaire