PIA AFRICA
Rechercher
Ajouter
GURARIDE veut faire du Rwanda, son pont d’ancrage pour relancer l'industrie du vélo et de la micromobilité en Afrique

GURARIDE veut faire du Rwanda, son pont d’ancrage pour relancer l'industrie du vélo et de la micromobilité en Afrique

  • mercredi 16 septembre 2020
  • 3

(Agence Ecofin) - Au Rwanda, l’entreprise GURARIDE propose un service de location de vélos intelligents, de scooters et vélos électriques dans 2 villes dont Kigali. Fondée en 2017, elle ambitionne d’étendre ce mode de transport alternatif, abordable et respectueux de l’environnement à travers l’Afrique.


La  crise de la Covid-19 et les impératifs de distanciation sociale ont amené les gens  à repenser la façon de se déplacer. C’est dans ce contexte que GURARIDE, une société rwandaise de transport public de vélos en e-mobilité, entend de se repositionner pour relancer l'industrie du vélo et de la micromobilité en Afrique.


La jeune entreprise, fondée en 2017 par Tony  Adesina et Agenor Jean-Louis, a démarré ses opérations dans la capitale Kigali et dans la 2e ville du pays, Musanze. GURARIDE propose des vélos intelligents et des scooters électriques dotés de GPS, mais aussi des vélos électriques. Ces derniers sont chargés à l'aide de panneaux solaires installés sur des parkings aménagés à différents endroits stratégiques de la ville. Leur autonomie peut aller jusqu’à 70 km sur une seule charge.


Pour bénéficier du service, une application mobile intuitive et interactive a été mise sur pied. GURARIDE dispose actuellement de 4 plans d’adhésion : course simple, abonnement quotidien, adhésion mensuelle et adhésion annuelle.


Le choix du Rwanda comme base opérationnelle n’est pas anodin. En effet, le pays a commencé à installer des pistes cyclables dans toutes les grandes villes conformément à sa vision 2030 pour une mobilité électrique verte et intelligente, commente Ike Erhabor, président de GURARIDE. Mieux encore, à Kigali, le gouvernement a décidé de créer une zone sans voiture dans le centre-ville et a décrété une journée sans voiture.


Dans son plan d’expansion future, GURARIDE vise deux autres villes rwandaises, notamment Huye et Rubavu. Elle ambitionne également de s’entendre dans la sous-région et à travers tout le continent, convaincue que ce mode de transport alternatif et abordable permettra d’atténuer le taux de pollution élevé dans les grandes villes, les embouteillages récurrents, ainsi que les longues files d'attente dans les gares routières en raison d'un nombre insuffisant de bus de transports en commun.


Romuald Ngueyap


Lire aussi : 06/09/2019 - Le Rwanda met en circulation des bus adaptés aux personnes à mobilité réduite


Retrouver cet article sur Agence Ecofin
Ghana : frappée par le coronavirus, l'économie se contracte de 3,2% au deuxième trimestre 2020, en glissement annuel Article précédent
Ghana : frappée par le coronavirus, l'économie se contracte de 3,2% au deuxième trimestre 2020, en glissement annuel
Nouvelle découverte de gaz naturel dans les eaux égyptiennes Article suivant
Nouvelle découverte de gaz naturel dans les eaux égyptiennes

Commentaire - 0

Se connecter pour laisser un commentaire