PIA AFRICA
Rechercher
Ajouter
Comment des paysans contribuent à la lutte contre la malnutrition au Soudan

Comment des paysans contribuent à la lutte contre la malnutrition au Soudan

  • vendredi 15 janvier 2021
  • 83

(Agence Ecofin) - Au Soudan, des paysans ont formé une association pour une activité de culture d’arachide, oléagineux réputé pour ses qualités nutritives. Leur initiative est à l’origine de ‘’super-aliments’’ utilisés dans la lutte contre la malnutrition qui touche plus de 2 millions d’enfants dans le pays.


Une association d’environ 2 000 fermiers soudanais a créé une association pour cultiver de l’arachide. Les cacahuètes qu’ils produisent sont achetées par l’entreprise Samil du groupe Nutriset, spécialisé dans la fabrication d’aliments thérapeutiques prêts à l'emploi (ATPE). La pâte de cacahuète conditionnée et distribuée sous le nom de Plumpy Nut, est destinée aux enfants des familles pauvres, très souvent confrontés aux problèmes d’insuffisance alimentaire.


Ils ont constitué leur réseau en 2012 avec l’aide de Samil, qui leur permet de rentabiliser leurs cultures autrefois exposées aux maladies des plantes et aux risques de mauvaise conservation, faute de stockage et de débouchés.


L’économie du Soudan a été fragilisée par de longues années de guerre. En cette période de pandémie et de sécheresse, le pays connaît une inflation qui contraint les familles à dépenser une part importante de leurs revenus pour se nourrir, renforçant l’insécurité alimentaire. Selon l’Unicef, 2,7 millions d’enfants de moins de 5 ans y souffrent de malnutrition. La transformation des matières premières de l’association paysanne contribue à la lutte contre la famine.


Le Soudan est le 5ème plus grand producteur d’arachides de la planète, avec 14 % de la production mondiale. Selon les données de la banque centrale soudanaise, l’arachide a rapporté au pays 205,7 millions de dollars en 2019. Au-delà de contribuer à la lutte contre la malnutrition, cette culture joue un rôle économique crucial pour le développement du Soudan, et permet aux petits exploitants d’augmenter leurs revenus financiers.



À ce jour, les récoltes de l’association paysanne permettent à Samil d’approvisionner de grandes organisations internationales comme le Programme alimentaire mondial (PAM), l’Unicef ou Médecins sans frontières, en pâte de cacahuètes nutritive. Si la culture de l’arachide a permis une amélioration globale des conditions de vie des paysans, ces derniers doivent encore se battre contre la baisse des prix de leurs produits et l’interdiction du pays d’exporter l’arachide sous sa forme brute afin de soutenir la transformation industrielle locale.


Aïsha Moyouzame


Retrouver cet article sur Agence Ecofin
Pays-Bas : le gouvernement emporté par un scandale Article précédent
Pays-Bas : le gouvernement emporté par un scandale
Solaire off-grid : Starsight obtient 10 millions $ supplémentaires pour son expansion Article suivant
Solaire off-grid : Starsight obtient 10 millions $ supplémentaires pour son expansion

Commentaire - 0

Se connecter pour laisser un commentaire