PIA AFRICA
Rechercher
Ajouter
Burkina Faso : le gouvernement de transition suspend RFI jusqu'à nouvel ordre

Burkina Faso : le gouvernement de transition suspend RFI jusqu'à nouvel ordre

  • dimanche 4 décembre 2022
  • 98

(Agence Ecofin) - En mars 2022, RFI avait été suspendu au Mali, accusée d’émettre de « fausses allégations » contre les forces de défense du pays. Cette fois, c’est au tour du Burkina Faso, pays également en proie aux attaques terroristes, d’interdire le média de diffusion.


Le Burkina Faso vient de suspendre Radio France International (RFI) pour une durée indéterminée. L’annonce a été faite par le gouvernement dans un communiqué publié ce samedi 03 décembre 2022.



La radio française est accusée d’avoir relayé un message d’intimidation des populations, attribué à un chef terroriste, et d’avoir repris une information « mensongère » selon laquelle le président Ibrahim Traoré « assure qu’une tentative de coup d’État a visé son pouvoir ».


« Ce média contribue ainsi à une manœuvre désespérée des groupes terroristes en vue de dissuader les milliers de Burkinabés mobilisés pour la défense de la Patrie, ramant à contre-courant des actions en cours pour la restauration de l’intégrité de notre territoire » soulignent les autorités burkinabés.


Ce n’est pas la première fois que le média français fait l’objet d’une suspension dans la région. En mars, il avait été suspendue au Mali suite à de « fausses allégations » contre les forces de défenses du pays, dénoncées par le gouvernement de transition. En novembre, Ouagadougou avait déjà dénoncé une « attitude tendancieuse » de ses journalistes.


« Le gouvernement tient par ailleurs à réaffirmer à l’opinion nationale et internationale, son attachement à la liberté de presse et d’opinion, mais également au droit public à l’information. Il invite cependant au respect des règles et principes édictés en la matière dans notre pays » a conclu le communiqué signé par Jean Emmanuel Ouedraogo, porte-parole du gouvernement burkinabé.


Retrouver cet article sur Agence Ecofin
Signature électronique et Datacenter de l’UVS : les societés Gaindé 2000 et Neurotech épinglées ( Rapport ARMP) Article précédent
Signature électronique et Datacenter de l’UVS : les societés Gaindé 2000 et Neurotech épinglées ( Rapport ARMP)
L'Égypte veut émettre des obligations panda d'ici la fin de l'exercice fiscal 2022-2023 Article suivant
L'Égypte veut émettre des obligations panda d'ici la fin de l'exercice fiscal 2022-2023

Commentaire - 0

Se connecter pour laisser un commentaire