PIA AFRICA
Rechercher
Ajouter
Ant, l’autre victoire de Xi sur Trump

Ant, l’autre victoire de Xi sur Trump

  • mardi 27 octobre 2020
  • 17

(Agence Ecofin) - Ant Group, le géant chinois de la fintech, prévoit de lever 34 milliards $ lors d’une double cotation à Hong Kong et Shanghai, renforçant la position de Pékin dans la guerre commerciale qui l’oppose à Washington. L’information a été confirmée ce lundi 26 octobre 2020 par l’entreprise dont le service phare est Alipay, la plus grande plateforme de paiement en ligne de Chine.


La filiale d’Alibaba prévoit de vendre, à compter de ce mardi, sur la place de Hong Kong, 1,67 milliard de titres à 80 dollars hongkongais l'unité. A Shanghai, Ant va céder 1,67 autres milliard d'actions, à 68,80 yuans l’unité. L'opération pourrait atteindre en tout, les 40 milliards de dollars dans le cas où les options de surallocation sont exercées, apprend-on.  Elle valoriserait Ant Group à environ 310 milliards de dollars.


Si sa filiale réussit son IPO, Alibaba (précisément Ant) reprendra sa première place au palmarès des importantes introductions en bourse, devant la compagnie pétrolière publique saoudienne Aramco, qui l’avait repoussé à la deuxième loge en décembre dernier, après avoir levé 29,4 milliards $. Avant cette date, Alibaba, avec une IPO de 25 milliards à Wall Street détenait le record mondial.


« C'est la première fois qu'une cotation aussi grosse, la plus grosse de l'histoire de l'humanité, se fait en dehors de New York », déclaré Jack Ma, lors d'une conférence à Shanghai.


Alors que Donald Trump s’est mis aux trousses de Pékin, cette introduction dont les actions seront cotées à partir du 05 novembre à la bourse de Hong Kong et celle de Shanghai, réduit l’écart entre les places financières chinoises et américaines.


L’opération devrait consacrer le groupe chinois comme le leader mondial de la fintech. De quoi mettre les nerfs de Donald Trump en boule, alors que ce dernier a mis Alipay dans sa liste noire.


Le choix d'Ant de se faire coter sur les bourses de Shanghai et de Hong Kong, plutôt que de suivre Alibaba, sa maison mère cotée à Wall Street, rapproche la capitalisation boursière de la Bourse de Shanghai de celle de Tokyo.


Ant Group revendique plus de 700 millions d'utilisateurs actifs mensuels de son système Alipay et un volume annuel de transactions dépassant les 118 000 milliards de yuans (14 400 milliards d'euros) en Chine continentale.


Fiacre E. Kakpo


Retrouver cet article sur Agence Ecofin
Guinée : Amnesty confirme des tirs à balles réelles sur les manifestants et s'indigne du silence de la CEDEAO et de l'UA Article précédent
Guinée : Amnesty confirme des tirs à balles réelles sur les manifestants et s'indigne du silence de la CEDEAO et de l'UA
Marché financier régional : le Togo lève 27,5 milliards FCFA, à travers une émission d’OTA sursouscrites à 379% Article suivant
Marché financier régional : le Togo lève 27,5 milliards FCFA, à travers une émission d’OTA sursouscrites à 379%

Commentaire - 0

Se connecter pour laisser un commentaire