Microsoft annonce la disponibilité de Visual Studio 2019 Preview 2 La deuxième préversion de l'IDE embarque une nouvelle version du compilateur MSCV

Informatique et internet - Microsoft annonce la disponibilité de Visual Studio 2019 Preview 2 La deuxième préversion de l'IDE embarque une nouvelle version du compilateur MSCV

Informatique et internet

Ce 24 janvier, Microsoft a annoncé dans un billet de blog qu’une deuxième préversion de son IDE, Visual Studio Preview 2 est disponible en téléchargement. Ce nouveau bêta test contient de nouvelles améliorations et fonctionnalités ainsi que d’autres ajouts en tenant compte des commentaires issus de la précédente version bêta, a expliqué l’équipe éditrice de la solution. La première version bêta de l’application a été publiée en décembre 2018 avec un certain nombre de fonctionnalités nouvelles. Cette première préversion de l’application apportait d’importantes fonctionnalités pour les développeurs .NET notamment la coloration syntaxique des expressions régulières, la correction de code et la refactorisation, un indicateur de santé du document et bien d’autres encore.

Pour cette nouvelle version bêta, Microsoft a annoncé que le téléchargement des mises à jour est désormais automatique. Les mises à jour pour l’IDE se feront automatiquement en arrière-plan lorsque votre ordinateur est inactif. Ainsi, à la manière de votre système d’exploitation vous serez amenés à continuer votre travail jusqu’au moment d’installer ces mises à jour. Pour modifier cette fonctionnalité activée par défaut dans cette version, rendez-vous dans le menuOutils> Options> Environnement> Mises à jour du produit et décochez la case. Une nouvelle fonctionnalité d’aperçu PMA (Per-Monitor Awareness) est activée par défaut si votre système répond à la configuration requise pour cela (.NET Framework 4.8 et la mise à jour d’avril 2018 pour Windows 10).


Les développeurs C++ bénéficieront désormais d’une nouvelle version du compilateur MSVC et de nombreuses autres bibliothèques ont été ajoutées pour améliorer leur productivité. L’intégration de cMake va leur permettre à l’avenir de détecter et d’activer automatiquement les chaînes d’outils Vcpkg pour les projets cMake et aussi ils pourront également bénéficier des avantages de nouvelles fonctionnalités de IntelliSense. Des fonctionnalités ont été également ajoutées pour les développeurs C# 8.0, Python sans oublier les développeurs .NET. 

Les développeurs C# peuvent utiliser à présent les modèles récursifs et il est désormais possible de créer des sessions Visual Studio Live Share pour la collaboration sur du code Python. Toujours pour les développeurs Python, vous avez désormais le choix entre les différents interpréteurs Python grâce à une nouvelle barre d’outils pour le langage. Vous pouvez consulter la FAQ ou la note de version pour en savoir plus sur toutes les fonctionnalités de ce bêta test.

Visual Studio Preview 2 apporte également des nouveautés pour les développeurs Web. L’article parle de la prise en charge du débogage JavaScript pour les tests unitaires ainsi que le débogage des applications ASP.NET dans le cas où vous utilisez des conteneurs dans vos développements. L’équipe souligne aussi que cette version prend en charge les dernières images ASP.NET et .NET Core. D’autres outils comme le dernier compilateur dex Android (d8) pour les développeurs Android et Kubernetes sont également intégrés. 

« Les outils Visual Studio Kubernetes sont désormais intégrés à la charge de travail de développement Azure pour une installation facile. Cela ajoutera l'application de conteneur pour le modèle de projet Kubernetes à Visual Studio. Cela vous permet également d'ajouter la prise en charge de Kubernetes à une application ASP.NET Core existante. Après avoir ajouté le support Kubernetes, vous pouvez créer, exécuter et déboguer votre application dans un cluster Live Azure Kubernetes Service (AKS) avec Azure Dev Spaces », a expliqué l’équipe de Visual Studio. 

Microsoft vous invite donc à télécharger cette deuxième version bêta, la tester et lui fournir en retour vos commentaires comme c’était le cas de la version bêta précédente. Cela permettra à l’équipe, insiste-t-il, à améliorer davantage l’outil et garantir une meilleure expérience aux utilisateurs.

Source:Afrik.com