La plupart des gens évitent encore la mise à jour de Windows 10 Octobre 2018 Elle risque par ailleurs d'être abandonnée au profit de Windows 10 19H1

Informatique et internet - La plupart des gens évitent encore la mise à jour de Windows 10 Octobre 2018 Elle risque par ailleurs d'être abandonnée au profit de Windows 10 19H1

Informatique et internet

AdDuplex vient de publier son rapport mensuel du mois de janvier 2019 concernant le comportement à l’échelle mondiale de la mise à jour d’octobre 2018 du système d’exploitation Windows 10. Selon le rapport, AdDuplex s’inquiète de l’évolution de l’adoption par les utilisateurs de cette version baptisée Windows 10 1809 et s’interroge même si son taux d’installation atteindra un niveau seuil avant que la prochaine mise à jour n’intervienne pour mettre fin au peu de rythme de croissance acquis au cours du mois de janvier. En effet, la mise à jour Windows 10 1809 a été calamiteuse pour les utilisateurs qui avaient commencé à l’installer manuellement en octobre dernier.

C’est le 2 octobre 2018 que Microsoft a annoncé la disponibilité immédiate de la mise à jour Windows 10 Octobre 2018. La procédure manuelle d’installation ayant été immédiatement rendu possible, Microsoft avait prévu le lancement des mises à jour automatiques pour le 9 octobre. Windows 10 Octobre 2018 avait apporté un certain nombre de nouvelles fonctionnalités intéressantes, dont l’application Your Phone sur PC qui permet, entre autres, d’avoir un accès instantané aux photos et aux messages de type texte du téléphone Android de l’utilisateur sur son ordinateur et d'afficher, d'envoyer et de recevoir les SMS à partir d’Android, sur PC. Avec cette nouvelle mise à jour d’octobre 2018 dont le nom de code est Redstone 5, Microsoft avait embrassé Android comme système d’exploitation mobile pour Windows.


Cependant, quelques jours seulement après le lancement de la mise à jour octobre 2018 et bien avant le lancement des mises à jour automatiques, Microsoft a arrêté le déploiement de Windows 10 Octobre 2018, suite à des rapports de fichiers manquants après l’application de la mise à jour et bien d’autres signalements tels qu’un problème de connexion à Internet des applications du Microsoft Store. Le support Microsoft avait recommandé à ceux qui ont pu arriver au terme de l’opération de « ne pas procéder à l’installation et d’attendre qu’un nouveau média soit disponible. » 

C’est après plus d’un mois, depuis l’arrêt du déploiement de Redstone 5, que Microsoft a remis en déploiement, pour les utilisateurs, la nouvelle version de la mise à jour Windows 10 octobre 2018, même si les testeurs inscrits au programme Windows Insiders l’avaient reçu seulement quelques jours après l’arrêt. Toutefois, environ deux semaines après, la firme de Redmond a annoncé à nouveau qu’il y avait de nouveaux soucis avec la nouvelle version de la mise à jour d’octobre 2018.

« Après l’installation de cette mise à jour, certains utilisateurs ne pourront définir certaines applications Win32 comme programme par défaut pour certains types de fichiers à l’aide de la commande Ouvrir avec … ou en passant par Paramètres > Applications > Applications par défaut. », d’après Microsoft. « Après l’installation de cette mise à jour, les utilisateurs risquent de ne pas être à même de faire usage de la barre de recherche au sein de Windows Media Player pendant la lecture de fichiers spécifiques », a ajouté la firme. 

Ce n’est qu’en mi-janvier que la mise à jour a repris son déploiement progressif, trois mois après sa sortie initiale. D’où ce ralentissement dans l’installation de cette mise à jour de Windows 10 ne devrait être surprenant pour personne.

Selon le dernier rapport de janvier d'AdDuplex, sur les 100 000 vérifiés, seulement 12,4 % des utilisateurs de Windows 10 utilisent actuellement la mise à jour d'octobre 2018. Ce chiffre représente presque le double du nombre d'utilisateurs qui avaient procéder à la mise à jour en décembre 2018, mais c'est encore très faible. En effet, ce taux d’adoption est encore loin derrière celui de la mise à jour dominante d'avril qui affiche 80,2 %, d’après le rapport. 


A l’approche de la prochaine mise à jour de Windows 10, AdDuplex s’est inquiété de la lenteur dans l’adoption de la mise à jour en cours. « A quelques mois de la prochaine mise à jour de Windows 10, il n'est pas clair si certains PC devront installer deux mises à jour majeures dans un court laps de temps ou passer directement de A18U à 19H1. », a dit AdDuplex, avant de souhaiter une accélération des installations de la mise à jour Windows 10 1809 au cours du mois prochain pour éviter qu’elle soit abandonnée. « La mise à jour d'octobre a connu une croissance régulière au cours des deux derniers mois, mais il est clair qu'elle doit s'accélérer en février ou être complètement abandonnée au profit d'un passage direct à 19H1. »

Historique mondial d'adoption de Windows 10 (PCs)



La mise à jour Windows 10 19H1 est déjà disponible en préversion et a été récemment publié par Microsoft en Fast Ring et en Skip Ahead pour les Insiders participant à son programme Windows Insider. Dans cette version 1903, devant paraître au printemps, Windows 10 réservera automatiquement suffisamment d'espace pour que la mise à jour puisse se terminer sans problèmes. Cet espace pourrait être de 7 Go, voire plus, « basé sur la façon dont vous utilisez votre appareil ». Windows 10 19H1 s’accompagne également d’un paquet de codecs RAW téléchargeable séparément, censé améliorer la prise en charge des fichiers RAW sous Windows. Pour ne citer que ces ajouts.

Source:Afrik.com