TOTAL, LE PÉTROLIER RENOUVELABLE

Energie - TOTAL, LE PÉTROLIER RENOUVELABLE

Energie

Total affiche de nouvelles ambitions, en pleine crise du secteur pétrolier. Notamment celle de se repositionner comme un acteur majeur des énergies renouvelables et de l'électricité.

Jouer la carte de l'électricité d'origine renouvelable

C'est à une refonte totale de son organisation que le champion français du pétrole va se livrer. L'enjeu est, selon les propos de Patrick Pouyanné, le Président Directeur Général de Total, de « mener une stratégie offensive sur les marchés gaziers pour répondre à la demande et trouver de nouveaux débouchés à nos productions. Le groupe a également vocation à produire et à vendre de l'électricité d'origine renouvelable ».
Le défi de l'avenir consiste à produire avant tout de l'électricité, car elle semble être au groupe pétrolier français l'énergie du XXIe siècle. Or, comme les acteurs de ce secteur, pas seulement en raison de la Loi sur la Transition Energétique, sont en train de développer les énergies renouvelables, Total souhaite lui aussi se développer sur ce créneau. Comme le résume Patrick Pouyanné, « l'ambition est de doter Total d'un nouveau métier qui contribuera à en faire la major de l'énergie responsable ».

Une réorganisation innovante

Cette ambition passe par une refonte complète de l'entreprise Total SA, autour d'une holding de tête concentrée sur les fonctions stratégiques et politiques, autour de deux pôles : le pôle « People & Social Responsibility », qui englobe les RH et la RSE, et le pôle « Strategy & Innovation », qui inclut la stratégie, l'audit, la recherche et développement, et les affaires publiques.
Cette holding régalienne coiffera deux nouvelles branches. Une branche « Gas Renewables & Power », qui va « porter l'ambition du Groupe sur la chaîne de l'électricité à travers le développement dans l'aval gaz et dans les énergies renouvelables mais aussi dans le métier de l'efficacité énergétique », précise le communiqué de presse de Total.
L'autre branche, « Total Global Services », va mutualiser l'ensemble des fonctions supports, pour « nous permettre de gagner durablement en efficacité, de créer de la valeur et de maîtriser nos coûts », a souligné Patrick Pouyanné. Les différentes fonctions supports seront aussi mises au service des clients, ce qui constitue peut-être la plus profonde innovation managériale de cette réorganisation.