TECHNIP REMPORTE UN CONTRAT EN CORÉE DU SUD

Energie - TECHNIP REMPORTE UN CONTRAT EN CORÉE DU SUD

Energie

Malgré la réduction des investissements des compagnies pétrolières, Technip a remporté un contrat de fourniture d'équipements en Corée du Sud.

Contrat en Corée

Le groupe Technip, l'un des leaders mondiaux du management de projets, de l'ingénierie et de la construction pour l'industrie de l'énergie, a annoncé ce matin dans un communiqué de presse avoir remporté un contrat de fourniture d'équipements propriétaires à la raffinerie S-Oil, située dans la ville de Onsan, en Corée du Sud. Ces équipements sont destinés à être implantés dans « la première unité commerciale de craquage catalytique à haute sévérité (HS-FCC) du monde », que la compagnie coréenne Daelim Industrial Company, société d'ingénierie pour les secteurs pétroliers et gaziers, va construire pour le compte de S-Oil, l'un des principaux raffineurs d'Asie du Sud-Est. Sur le site d'Onsan, S-Oil produit actuellement 669 000 barils par jour, ainsi que de l'huile lubrifiante.

Technologie de pointe

La technologie HS-FCC et particulièrement performante. Elle a été développée sous la licence Technip Stone & Webster Process Technology et Axens. Les équipements fournis comprennent notamment un réacteur à courant descendant, pièce maîtresse de la technologie HS-FCC. Stan Knez, Président, Technip Stone & Webster Process Technology, a précisé dans le communiqué de presse du groupe les conditions optimales de livraison et d'intervention pour ce projet : « Nous améliorons sans cesse la conception de nos équipements propriétaires pour que nos clients rentabilisent au maximum leurs investissements. Cela est particulièrement important lorsqu'une nouvelle technologie de pointe comme HS-FCC est utilisée ».

L'innovation comme résistance

Ce contrat intervient à point nommé pour Technip, au cur d'un creux mondial des investissements et du développement des acteurs des secteurs pétroliers, gaziers et parapétroliers. La seule clé d'investissement demeure actuellement l'innovation de rupture, celle qui instaure, pour celui qui la maîtrise, un avantage concurrentiel décisif. Heureusement, compte tenu de sa capacité à continuer à innover, Technip est bien placé pour résister aux contrecoups de la crise pétrolière. C'est précisément ce qu'illustre l'obtention de ce contrat, signé sur une technologie de pointe que seul le groupe français maîtrise.