SCHNEIDER ELECTRIC AFFICHE UNE LÉGÈRE CROISSANCE ORGANIQUE

Energie - SCHNEIDER ELECTRIC AFFICHE UNE LÉGÈRE CROISSANCE ORGANIQUE

Energie

Schneider Electric a connu une légère croissance au premier trimestre 2016, qui lui permet de maintenir ses objectifs.

Légère croissance organique

Schneider Electric a publié ce matin ses résultats commerciaux et financiers pour le premier trimestre de l'exercice 2016. Le chiffre d'affaires global du groupe d'équipements électriques s'élève à 5,773 milliards d'euros pour les trois premiers mois de l'année, soit une légère hausse de 0,1% en organique, mais une baisse de 3,7% en données publiées, compte tenu de l'impact négatif des taux de change. L'impact est estimé à environ 1 milliard d'euros, en raison de la faiblesse de nombreuses devises par rapport à un euro toujours fort.
La division Buildings & Partners a réalisé un chiffre d'affaires de 2,615 milliards d'euros, en hausse de 1,4% à taux de change et périmètre constants, mais en baisse de 3,2% en données publiées. La division Industry décroit en revanche de 2,6% en organique, de même que la branche Infrastructure, en léger repli de 0,1%. L'activité IT est en légère hausse de 0,7% à taux de change et périmètre constants. Pour Jean-Pascal Tricoire, le Président Directeur général de Schneider Electric, « les tendances du premier trimestre sont dans l'ensemble en ligne avec nos attentes, nous confirmons donc nos objectifs 2016. Nous restons concentrés sur la mise en uvre de nos initiatives stratégiques centrées sur l'optimisation des coûts, la croissance des Produits, Logiciels et Services et l'amélioration de la marge des Solutions ».

Objectifs confirmés

En ce qui concerne les implantations géographiques du groupe, la croissance organique demeure plutôt homogène, puisque l'Europe de l'Ouest, l'Amérique du Nord et le reste du monde affichent une croissance organique de 1%. Seule la zone Asie-Pacifique connaît un retrait de 2%, principalement dû au ralentissement de la croissance chinoise.
Ces résultats peu flamboyants, mais solides et équilibrés, témoignent de la réussite du nouveau plan de Schneider Electric, notamment en ce qui concerne le recentrage dans les Produits, Logiciels et Services.
Le spécialiste mondial de la gestion de l'énergie et des automatismes confirme donc ses objectifs pour 2016 : une croissance organique stable ou en léger repli, et une amélioration de la marge de résultat opérationnel avant effets de change.